Site icon informatique Industrielle & IIoT

Qu’est-ce qu’un module SFP ?

Tout savoir sur le SFP

Les réseaux professionnels doivent contenter de plus en plus d’équipements connectés. C’est d’autant plus vrai à l’aire de l’IoT et de l’industrie 4.0.

Pour répondre à cette demande, les infrastructures se complexifient et nécessitent toujours plus de flexibilité du fait de l’hétérogénéité des matériels, connectiques et protocoles. Lorsqu’il est nécessaire de sélectionner un équipement réseau, il est primordial de connaître le module SFP (Small Factor Pluggable), ses caractéristiques et capacités qui pourraient bien être une solution abordable a des problématiques complexes.

Module SFP, un équipement flexible

Le SFP, évolution du mini-GBIC pour Gigabit Interface Converter, est un émetteur-recepteur (transceiver) utilisé dans le domaine des télécommunications. C’est un convertisseur de média normalisé qui permet d’intégrer facilement, au sein d’un équipement réseau, un autre type de support de communication (Fibre, cuivre, …).

Prenons par exemple un switch ethernet qui possède un port SFP. Sur celui-ci vous pourriez invariablement brancher un module SFP qui vous apporterait une connectique fibre optique ou RJ45, etc… et ce afin de communiquer sur un autre support que celui prévu dans l’équipement initial. Vous l’aurez compris ce matériel vous permet d’ajouter une grande souplesse dans les formats de communication sur votre réseau. Les équipements qui proposent ce type de port sont donc plus flexible et évolutifs.

SFP n’est pas un standard en tant que tel, cependant il possède une norme officielle adoptée par les constructeurs appelée MSA (Multisource Agreement).

Aussi, il est tout à fait possible de mélanger les marques d’équipements hôte et les marques de modules SFP. Dans la grande majorité des cas la compatibilité est excellente. Cependant parfois il est conseiller de sélectionner des modules du même constructeur afin d’assurer un fonctionnement optimal.

Le port SFP est facilement reconnaissable. Il est généralement légèrement a part dans un switch, routeur ou firewall, et ne possède pas la même physionomie qu’un port RJ45.

Le module s’insert donc, à chaud si nécessaire, directement dans cet emplacement comme le montre la photo ci-dessus.

Quand choisir un module SFP ?

Le SFP possède un très large champ d’applications. Son usage répond généralement à un besoin ou un usage. Logiquement on privilégiera les SFP RJ45 (Copper module) pour relier des switchs entre eux quand les versions fibre optiques seront privilégiées pour les communication très haut débit et/ou longue distance. Tout dépend donc de la topologie de votre réseau, des débits nécessaires etc…

A noter qu’il existe 2 versions de cette normalisation :

Il est possible de brancher un module SFP sur un port SFP+ qui se bridera donc a 1 Gigabit. L’inverse est généralement faux, sauf pour la majorité des modules SFP+ de la marque Cisco ou Advantech par exemple. Il existe donc également des équipements réseaux, que ce soit des commutateurs, routeurs ou encore pare-feu compatible avec ces normes.

Ce type de matériel est utilisé aussi bien dans le domaine de l’informatique professionnel que dans l’informatique industrielle. Il est d’ailleurs particulièrement apprécié dans les réseaux industriels de part sa flexibilité et son faible coût. En effet il permet de faire évoluer une infrastructure réseau avec un coût minime.

Les connectiques disponibles

Le module SFP peut être organisé en plusieurs catégories en fonction des normes Ethernet. On retrouvera par exemple : 1000BASE-T, 1000BASE-TX, 1000BASE-SX, 1000BASE-LX, 1000BASE-LX10, 1000BASE-BX10, 1000BASE-LX/LH, 1000BASE-EX et 1000BASE-ZX.

Une partie des transceivers SFP est dédié aux câblages cuivres et paires torsadées (câble réseau ethernet RJ45). Bien souvent ils sont très pratiques pour s’intégrer à un réseau ethernet gigabit existant (1000BASE-T ou 1000BASE-TX).

Exemple de module SFP pour fibre optique

Une grande partie est également dédiée à la fibre optique. Il en existe pour tous les gouts :

Mais il existe d’autres standards plus spécifiques comme les SFP pour la transmission vidéo appelée vidéo 3G-SDI ou encore pour les services réseaux FTTx appelés SFP PON, ou encore pour la VDSL.

A noter que le constructeur Advantech propose l’ensemble de ces solutions en version durcie et compatible températures étendues (-40°C ~ +85 °C).

Ainsi le SFP permet d’intégrer et mélanger différents supports de communication réseau, afin de créer un réseau ethernet solide, efficace, évolutif, performant et adapté aux niveaux de flexibilité qu’on est en droit d’attendre à l’aire des équipements toujours plus connectés.

Quitter la version mobile