L’association de l’IT et l’OT accélère la transformation digitale

OT + IT

Plus qu’un concept à la mode, la transition vers le numérique est devenue stratégique pour les entreprises et c’est d’autant plus vrai pour le secteur industriel. En effet, afin d’améliorer sa compétitivité sur son marché, l’industrie est amenée à évoluer. Cette transformation est désormais en marche depuis plusieurs années et fait partie de la 4ème révolution industrielle.

La convergence de l’IT (Système d’information d’entreprise ou Information technology) et l’OT (Système d’information industriel ou Operational technology) est un besoin qui prend de plus en plus d’importance avec les besoins en données des ERP et MES, mais aussi avec les nouvelles capacités de communication liée à l’IIoT, l’industrie 4.0 etc…

smart cities

Depuis toujours une guerre muette entre l’IT et L’OT fait rage. Elle est inhérante à la gouvernance, les équipements connectés, le partage de données ou encore la sécurité informatique.

Aujourd’hui nous vous proposons de découvrir ensemble, pourquoi l’association de l’IT et l’OT est un facilitateur dans la transition digitale.

Un monde orienté donnée

data

L’OT le domaine de la production de données

Par nature, l’OT utilise et génère de la donnée. Il est facilement compréhensible que les chaînes de production produisent de la donnée. On retrouvera de nombreuses sources , comme les acteurs terrain (ouvriers, techniciens, opérateurs, ingénieurs, …) mais aussi :

  • les automates
  • les machines / machines outils
  • les capteurs
  • les outils de supervision / SCANDA
  • les Passerelles IoT basées sur des protocoles de communications divers comme le MQTT, OPC UA, Modbus, S7 etc…
  • Equipements d’acquisition de données
  • PC
  • etc…

Cela fait bien longtemps que tout ces équipements produisent des données. Certaines sont aujourd’hui utilisés par les responsables de production pour superviser l’état d’une ou plusieurs lignes.

Toutes ces données apportent des informations primordiales sur l’état et le suivi de chaque maillon de la chaîne de production. Mais l’information brute, non interprétée ou analysée n’apporte pas autant d’aide qu’elle le pourrait.

L’IT le domaine de la consommation de données

L’IT qui intègre le système d’information de l’entreprise, dispose de toutes les armes pour consommer de la donnée et ce de manière intelligente. De nombreuses infrastructures IT ont pour objectif le stockage, le traitement, l’analyse et la restitution de la donnée comme :

  • Les infrastructures Cloud
  • Les infrastructures virtualisées
  • Les lac de données ou le Big Data
  • les architecture On Premise
  • les infrastructures informatique cloud Hybride

Plus qu’une simple restitution, des services en ligne (SaaS Software As A Service) peuvent aider à l’interprétation de l’information.

Il existe de nombreuses solutions comme  tableur comme Microsoft Excel. Mais il faut aujourd’hui compter sur les puissantes plateformes de Business Intelligence (BI). Bien sûr les ERP, CRM, WMS, MES et autres solutions métiers ont toutes pour objectifs d’absorber et d’analyser de l’information, pour en ressortir des données qui participent à la prise de décision.

Plus récent les services de Machine Learning ou Deep Learning sont de plus en plus appréciés par les industriels. Pilotés par l’IT, les données en provenance des infrastructures de l’OT sont analysées par des noeuds de Machine Learning pour en extraire des modèles d’optimisation de la production. Ces derniers sont ensuite redescendu sur l’Edge pour une application immédiate. Afin que ce type d’usage fonctionne, il est primordial que les services IT et OT travaillent de concert ou soient intégrés l’un à l’autre.

Les bénéfices de la convergence

Victoire

La mise en oeuvre d’échanges entre l’IT et l’OT va apporter des avantages indéniables qui vont concourir à la transition digitale. Le fait d’intégrer des procédure, fonctions, capacités et expertises en provenance de l’IT vers l’OT et vice-versa permet de mutualiser les ressources et les forces afin de se concentrer vers des objectifs en utilisant les expertises de chacun.

Les avantages pour l’IT

L’intégration de l’IT dans l’OT permettra d’intégrer des communication temps réel sécurisée entre différentes ressources de l’entreprise. Ainsi des données du terrain remontre beaucoup plus vite dans le SI (Système d’information) de la société.

Une infrastructure élastique (aussi appelée infra scalable) centralisée au lieu de plusieurs architectures différentes est un des points critique. En effet, cela permet une gestion centralisée et plus simple des équipements. Tout en apportant une maintenance et une sécurité permanente.

Les données sont ainsi traitées de manière sécurisée et les infrastructures sont prévues pour s’adapter aux usages.

Les avantages pour l’OT

L’OT héritera alors d’une meilleure efficacité et élasticité de son informatique tout en conservant son expertise jusqu’à l’edge. Ainsi les données en provenance du bord de réseau seront automatiquement récupérée par l’IT en suivant des protocoles et standards sécurisés.

Les équipes n’ont plus besoins d’appréhender des technologies comme le cloud ou le big data qui sont à la charge de l’IT et peuvent se concentrer sur leurs cœur de métier et donc augmenter leurs efficacités.

 

Un bénéfice pour l’entreprise

entreprise gagnante

L’intégration de ces deux mondes va concourir à apporter de nombreux bénéfices à l’entreprise. On pourrait citer par exemple :

  • Une amélioration des performances opérationnelles lié à la mutualisation des compétences et expertises
  • Une meilleure réactivité à la prise de décision grâce à la disponibilité de données en temps réel
  • Une plus grande agilité des équipes de part leurs participation à leurs domaines d’expertise
  • Une diminution des tensions dues à une compétition inutile

La compétitivité de la données apportée par l’OT et traitée par l’IT peut alors prendre sens en très peu de temps pour l’entreprise.

L’association de données en provenance du terrain avec celles de la gestion sont stratégiques pour la conservation de clients dans la durée, la correction de problématiques de productivités ou encore la mise en place de stratégie commerciales ou marketing agiles.

La transition numérique n’est pas une mode. Elle apporte de réels bénéfices et une meilleure compétitivité.

1 Commentaire

  1. Ping : Qu’est-ce qui rend une usine intelligente ? | Integral System

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.