Qu’est ce que la maintenance prédictive ?

Dans les secteurs industriels, le bon fonctionnement des machines est une priorité absolue, car ce sont ces dernières qui assurent la production. Puisque ces machines se doivent de fonctionner bien souvent sans interruption, il est possible que survienne des dysfonctionnements ou des pannes à tout instant. Ces dernières sont sources de perte de temps et d’argent pour l’entreprise. C’est ici où intervient la maintenance prédictive.

Depuis de nombreuses années les services de maintenance adoptent déjà ce qu’on appel la maintenance curative, qui consiste à réparer au plus vite les machines quand il y a une panne. Puis très rapidement est apparu le concept de maintenance préventive qui consiste à contrôler régulièrement les équipements afin de prévenir toute panne. Enfin, en quelques années, la maintenance prédictive a envahi et révolutionné le secteur de l’IoT. Ici point de sorcellerie, l’idée est d’anticiper les défaillances à venir sur un équipement, une machine ou un système. Le tout est réalisable grâce à l’analyse d’un ensemble de données.

Découvrez, dans ce guide, la définition et l’intérêt de la maintenance prédictive dans les secteurs industriels.

Qu’est-ce que la maintenance prédictive ?

Schéma de flux de la maintenance prédictive

La maintenance prédictive connue également sous le nom « maintenance prévisionnelle » est une technique utilisée principalement dans le secteur industriel, qui consiste à utiliser de divers appareils d’analyse et de surveillance pour surveiller l’état des machines dans une usine.

Son principal but est de prévenir les problèmes qui peuvent nuire au bon fonctionnement de tous les matériels de production et identifier à l’avance, les usures et les autres dégâts. Cette technique permet aux entreprises de gagner en efficacité, en rentabilité et éviter de faire des dépenses inutiles. En bref, la maintenance prédictive consiste à vérifier avec une grande précision si les pièces d’une machine ou la machine elle-même présentent des signes de défaillance. Grâce à cette technique, les entreprises peuvent éviter le risque de l’immobilisation totale d’une chaîne de production, car les problèmes seront anticipés en avance et résolus avant même qu’il ne représente un danger potentiel.

En quoi cela consiste ? Pour schématiser, des capteurs écoutent et surveilles divers comportements physiques de la machine a tout instant. Ils partagent ces données avec un « système intelligent » capable de détecter et analyser les variations.

La maintenance prédictive est indispensable

Avant l’utilisation de la maintenance prédictive, les entreprises étaient obligées de conserver des stocks de pièces détachées dans leur local, pour pouvoir intervenir à la moindre panne.

Analyse des risques et ROI

En effet, cette pratique engendre d’énormes gaspillages de ressources et peut devenir un frein coûteux qui empêche le bon développement de l’entreprise. Ces dernières années, la maintenance prédictive s’est imposée comme étant une solution idéale qui permet à la fois de réduire les pannes et anticiper le moindre risque d’arrêt de production. Plus concrètement, elle va permettre aux entreprises de gagner en fiabilité, de surveiller les fonctionnements des machines. Elle permet aussi d’économiser de l’argent en procédant aux réparations des problèmes détectés à l’avance avant que des pannes plus graves surviennent.

Quels sont les outils de maintenance prédictive ?

Nombreux sont les outils pouvant être utilisés pour effectuer l’optimisation de votre maintenance. Vous pouvez décider d’équiper vos équipes de maintenance interne avec ces outils, pour qu’ils puissent assurer une surveillance régulière et optimale de la santé de vos machines. L’un de ces outils est le logiciel GMAO (Gestion de la maintenance assistée par ordinateur), qui a pour rôle de communiquer les informations de manière fluides et précise entre les services de maintenance, les techniciens et responsables. Grâce aux données fournies par de divers capteurs ou d’autre matériel informatique industrielle, la GMAO est capable d’enclencher un ordre de maintenance, en cas anomalie.

La GMAO permet également de gérer à la fois la maintenance type corrective, préventive et curative. Cette capacité la rend indispensable à la mise en place d’une maintenance prévisionnelle. Pourtant la présence humaine reste toujours essentielle dans le bon déroulement d’une maintenance, car lorsqu’il y a une alerte, la présence d’un technicien est toujours indispensable pour intervenir rapidement.

Ces dernières années une nouvelle technologie a fait son entrée dans le domaine: l’intelligence artificielle via le machine learning. C’est en apprenant pendant des semaines ou des mois qu’avec le temps, ce système devient de plus en plus pertinent et capable de détecter des problèmes de plus en plus tôt.

Instruments d’imagerie

Cette méthode d’imagerie est une prouesse technologie qui utilise l’infrarouge pour générer une image thermique sur un écran. Elle est capable de repérer les points les plus chauds sur la machine ou l’équipement. Parfois, les composants qui présentent un dysfonctionnement ont tendance à émettre de la chaleur. Grâce à l’infrarouge, vous pouvez localiser facilement les pièces en voie de dysfonctionnement, sans démonter les machines pour regarder à l’intérieur.

Détection de vibration

Les vibrations constituent l’un des outils de détection indispensable utilisés dans la maintenance prévisionnelle. Ces derniers temps, les secteurs industriels ont recouru à des machines presque silencieuses conçues pour n’émettre aucune vibration.

De ce fait, la détection vibratoire permet d’identifier le moindre changement synonyme de dysfonctionnement sur une machine, des vibrations anormales qui annoncent une panne à venir. Pour cela, vous pouvez utiliser un analyseur portable ou recourir à un moniteur intégré sur la machine qui montre des schémas de vibration. Il existe également avec l’aire de l’IoT une solution tout en-un appelé WISE-2410.

WISE-2410
WISE-2410 capteur de vibration et température autonome de la marque Advantech

Vos spécialistes peuvent, grâce à cette technique, repérer rapidement les causes des vibrations et en prévenir les conséquences. Ainsi, les résultats d’analyses prélevés par d’autres capteurs informatiques industriels peuvent être comparés pour localiser avec une grande précision toute défaillance.

Analyse des ultrasons

Analyse sonore

Tout comme la détection de vibration, l’analyse des ultrasons permet également de mettre en évidence les anomalies qui pourraient passer inaperçues.

Puisque les machines peuvent émettre des sons imperceptibles par notre oreille, l’analyse des ultrasons permet de les identifier dès leur apparition, évitant ainsi bon nombre de pannes sur les appareils. Il est donc recommandé de recourir à ce type d’analyse, car elle permet également de mettre en valeur les petites usures dans les pièces internes d’un appareil avant qu’elles n’engendrent de graves pannes.

Aujourd’hui il existe des modèles automatisés capables d’analyser ces données en quasi temps réel et de prévenir des pannes bien souvent extrêmement coûteuses.

De nombreuses autres solutions existent comme par exemple l’analyse du son, des huiles, des températures, …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.